Notions de base : Conception et éléments d'un cerf-volant

Conception Cerf-volant

- Voile : en tissu (nylon, polyester, etc...). La qualité du tissu et son poids influent directement sur le comportement du cerf-volant. Sa porosité et l'utilisation de différents matériaux pour la conception des différents panneaux peut aussi avoir un grand impact sur les performances.

Attention, la voilure doit quand même utiliser un tissu adapté. Les modèles de bazar en plastique sont à bannir absolument.

Ce qu'il faut retenir c'est que les cerfs-volants performants disposent de tissus haut de gamme légers qui sont plus chers que les tissus "lourds" qui équipent les modèles entrée de gamme. Evidemment, les tissus légers sont aussi plus fragiles que les tissus qui composent les modèles pour débutants qui sont par nature conçus pour être solides.

- Structure : matériau rigide = meilleure réactivité. De manière générale, on peut utiliser de la baguette en bois pour concevoir un cerf-volant premier prix. Toutefois, sur les modèles en vente à la Boutique du Cerf-volant, on retrouve uniquement des structures en fibre de verre, en carbone ou un mix des deux.

Pour faire simple, le carbone est plus léger à résistance équivalente. Les modèles performants sont donc systématiquement équipés de barres carbones qui offrent un meilleur rapport rigidité/poids. Il en résulte un cerf-volant qui vole mieux dans les conditions de vent faible.

- Spine : la baguette centrale, la colonne vertébrale du cerf-volant.

- Whiskers (ou standoff ou tendeurs) : tiges qui permettent de tendre la toile et qui sont reliés à la vergue par un pied de whisker.

- Bridage : il s'agit des lignes accrochées au cerf-volant auxquelles vont venir s'accrocher les lignes de contrôle au moyen d'un nœud "tête d'alouette". Le bridage détermine notamment l'incidence du cerf-volant (bride d'incidence).

Un bridage étiré, mal positionné ou accroché dans la structure peut lourdement contrarier votre session. En plus de la bride d'incidence, un cerf-volant est constitué de brides extérieures et intérieures de chaque côté.

- Ligne : la grande majorité des marques de cerf-volant fournissent des lignes étirées pour ne pas qu'elles soient élastiques et éviter au maximum qu'elles ne se détendent. Les lignes doivent être rangées sur leur plaquette (ou winder) en les enroulant en 8 pour éviter les noeuds. La taille moyenne des lignes sur les cerfs-volants de série est de 20 à 30m.

- Poignée : Il existe trois sortes de poignées.

Les poignées plastiques "Rondo" qui équipent la plupart des cerfs-volants premiers prix. Elles ont l'avantage de pouvoir régler la longueur de ligne et de la bloquer. En revanche, elles ne sont pas très confortables pour les longues sessions.

Les poignées sangles ou "straps" qui sont livrées avec un nombre important de cerf-volant débutants à experts. Solides, elles sont aussi bien plus confortables, notamment dans les conditions de vent fort.

Les cerfs-volants 4 lignes sont fournis avec des poignées 4 lignes semblables à celles utilisées avec les ailes de traction. Ce sont des poignées ergonomiques "en dur" qui permettent de connecter les lignes avant et arrière sur la même poignée.



Retour au menu Guides d'informations

Voir tous les matériaux de fabrication de cerf-volant

Vous avez besoin de conseils pour réparer votre cerf-volant ?